Parlons des Causes et symptômes de la maladie du paludisme

Le paludisme est une infection parasitaire qui est transmise par les moustiques du type Anophèle. Il n'a donc pour origine un virus ni une bactérie, mais c’est un parasite qui est formé d'une cellule unique qui se multiplie en nombre dans les globules rouges des êtres humains et également dans l'intestin des moustiques. Aussi, lorsqu'un moustique femelle pique un infecté, des formes femelles et mâles du parasite sont automatiquement ingérées avec le sang humain.

Les Causes

Effectivement, vous ne pouvez pas avoir cette maladie que par une transfusion sanguine d'une personne infectée ou une piqûre de moustique infecté. Le paludisme peut aussi bien être transmis de la mère au fœtus pendant le processus d’une grossesse. Vous devez aussi savoir que, les moustiques qui transmettent le parasite l'obtiennent bien sûr en piquant un animal infecté ou une personne. Lorsque le parasite s’introduit dans votre organisme, il se multiplie dans votre foie et se transforme de nouveau, et prêt donc à infecter le prochain moustique qui vous piquera. Il pénètre après dans votre circulation sanguine et envahit les globules rouges. Ces globules rouges infectés finissent donc par éclater, ce qui cause l’envoie des parasites partout dans votre organisme et déclenche les symptômes du paludisme. Suivez-nous pour plus d’informations.

Complications et symptômes

Généralement, les symptômes apparaissent 1 à 3 semaines après l'infection. Les personnes atteintes donc du paludisme présentent plusieurs des symptômes, mais pas eux tous : pas d’appétit, la diarrhée, des nausées et des vomissements, des poussées de forte fièvre, douleurs abdominales, des maux de tête, etc. Vous devez aussi savoir que ses personnes infectées et atteints sont susceptibles de présenter les symptômes comme : une extrême fatigue, du délire, une perte de connaissance, une insuffisance rénale, des convulsions, une anémie causée par la destruction des globules rouges infectés.

Consultez rapidement un médecin et demandez une analyse de sang en lieu et place pour un possible traitement.